MARTIJN Hervé

  • Hervé Martijn 

    a étudié à la School of Arts (KASK) à Gand (B). Il vit et travaille dans les Flandres Belges.

    Son travail est régulièrement exposé en Belgique, aux Pays Bas et en France.

    « Le monde dans lequel je vis n’est probablement pas le monde objectif car à chaque instant, je tisse des rêves autour des objets » nous dit l’artiste. 

    La démarche du peintre, sur les traces de Zurbaran, montre souvent des sujets anonymes dans une attitude réservée, méditative … des personnes « au plus profond de leur être ». Une dimension spirituelle s’ancre alors dans notre mémoire à la fois « fragile et chuchotante » nous invitant à la contemplation.

     

    2018 Hervé Martijn dans son atelier
  • Exposition « Verweven Dromen » – Septembre 2018

    Il existe une discrétion dans la retenue des personnages de Hervé Martijn, nous rendant presque timides, comme si nous les dérangions dans leurs songes. Ils sont nimbés de lumière, dans un silence qui en dit plus long que des conversations.

    Pourtant si au premier abord, les figures sont séduisantes dans une attitude pudique et douce, elles deviennent autres lors d’un examen plus approfondi.

    Peintre admiratif de Zurbaran sans le mysticisme, Hervé Martijn reprend les codes du siècle d’or en distillant quelques détails extrêmement contemporains comme les marques de bronzage ou une forme de chignon d’aujourd’hui. Les décors très sobres, incluent parfois une nature morte -à titre accessoire – ou un fonds sombre révélant la lumière d’une couleur.

    Une grande force visuelle se révèle alors dans un silence méditatif: « Je tisse des rêves autour des objets » nous dit l’artiste…

     

    Kunsten Festival de Watou – 2018 – extrait du catalogue